Ecrivons ensemble une nouvelle page de la belle histoire de Mouans-Sartoux

Catégorie parente: Actualités Mouans-Sartoux

Dimanche, faisons de cette respiration démocratique, l’occasion d’un nouveau souffle. Une opportunité de coproduire, dans la concertation et le dialogue avec les citoyens, un projet de territoire ambitieux, qui associe au quotidien amélioration de la qualité de vie et proximité retrouvée avec les Mouansois.

Nous avons de grands projets à réussir pour notre commune. A vous de le rappeler à tous vos amis et à tous vos proches. Je sais que vous avez déjà beaucoup donné mais j’ai l’intime conviction que nous pouvons donner encore plus dans cette dernière ligne droite. Soyez-en certains. Chaque personne que vous convaincrez d’ici dimanche nous rapprochera de notre objectif pour le bien commun.

Tous ensemble, nous pourrons écrire une nouvelle page de la belle histoire de Mouans-Sartoux.


Mesdames, Messieurs,

Je dois d’abord vous dire que j’aurais vraiment été très heureux d’être avec vous hier soir.

C’était un moment important, que j’attendais avec beaucoup d’impatience, mais compte tenu des nouveaux événements révélés dans la journée en lien avec la propagation du Coronavirus, j’ai pris la seule décision qui me semblait responsable en annulant notre réunion publique prévue à la salle Léo Lagrange…

Privilégier une campagne électorale en faisant courir un risque sanitaire à mes concitoyens irait à l’encontre de ce qui fonde mon engagement. La Politique, c’est l’humain d’abord !

Il n’en demeure pas moins que j’ai toujours beaucoup de choses à vous dire et que j’ai choisi de vous en parler aujourd’hui par l’intermédiaire de cette vidéo. Oui, j’ai beaucoup de choses à vous dire avec mon cœur et avec toute ma passion...

Avec mon cœur parce que depuis que je suis enfant ma vie est bercée entre le littoral et les sommets de l’arrière-pays grassois et qu’au centre de ce territoire magnifique il y a cette ville de Mouans-Sartoux pour laquelle j’ai comme vous un attachement si particulier.

C’est ici que se trouve ma vie aujourd’hui, avec ma famille, mes amis, et c’est pour cela que je poursuis mon engagement de toutes mes forces et avec toute mon énergie dans cette élection municipale pour proposer une autre voie et insuffler une nouvelle dynamique pour changer là où il le faut le cours des choses à Mouans-Sartoux.

Pendant 6 ans, nous avons exercé ce mandat de conseillers municipaux avec la volonté d'incarner à la fois une opposition constructive, en votant les délibérations qui allaient dans le bon sens, mais aussi vigilante, en nous mobilisant face aux décisions contraires à l’intérêt des Mouansois.

Car en effet, le fonctionnement d’une collectivité doit être regardé dans son ensemble et le bien-fondé des « cantines BIO » que personne ne démentira ne doit pas à lui seul nous empêcher d’évoquer tout le reste.

Mais ce soir je n’ai pas envie de faire l’inventaire de ce qui ne va pas dans la gestion municipale mais plutôt de vous parler de ce que nous proposons au quotidien pour une proximité retrouvée avec les citoyens et l’amélioration de la qualité de vie.

Voilà pourquoi je ne vous parlerai pas du bilan du Maire-Sortant même s’il se résume en 3 mots : béton, béton, béton...

Voilà pourquoi je ne vous parlerai pas des 600 logements sortis de terre en l’espace d’un seul mandat même si je considère que c’est beaucoup trop.

Ni du projet de réaménagement de l’ancien centre d’apprentissage à côté du cinéma dont le permis vient d’être accordé pour construire 6.500M2 de planchers sur 15 mètres de hauteur avec au minimum deux ans de travaux en plein cœur de notre centre-ville.

Voilà pourquoi je ne vous parlerai pas non plus du programme de construction de 1.000 nouveaux logements à Mouans-Sartoux dans les années à venir.

Pas plus que du parking du Château qui au départ ne devait pas coûter un seul euro aux Mouansois tout en étant réservé aux riverains du village, mais qui à l’arrivée aura une moitié de sa capacité en zone bleue limitée à 1h30 et l’autre moitié dédiée à des usagers hors communes qui viendront prendre le bus ou le train à Mouans-Sartoux.

Ce qui se réalise sous nos yeux aujourd’hui, c’est exactement ce contre quoi André Aschieri s’est battu durant toute sa vie politique.

Nous voulons que la commune renoue avec un urbanisme harmonieux et maîtrisé.

Cela passe essentiellement par la rénovation urbaine. Reconstruire la ville sur la ville. Remplacer l’habitat vétuste par des logements de qualité. Encourager la rénovation énergétique des bâtiments.

Au niveau environnemental, la plupart des terrains sur lesquels sont aujourd’hui bâtis des immeubles étaient des friches il y a encore peu de temps. C’est une artificialisation des sols sans précédent et le ruissellement des eaux de pluie cause des dégâts inouïs et des situations humaines dramatiques auxquels il faut faire face.

La désimperméabilisation de surfaces est un défi majeur pour l’avenir. Comme pour notre « empreinte carbone », je proposerai que l’on adopte une règle d’or en matière de constructions collectives. Celle de parvenir à un bilan hydrologique neutre : la contrepartie pour chaque mètre carré nouvellement urbanisé, serait un mètre carré que nous restituerions à l’environnement en le rendant à nouveau perméable de manière à ce que l’eau de pluie retrouve son chemin naturel et infiltre les sols.

Nous lancerons également un grand plan d’aménagements et de réfection de la voirie communale. Avec des ilots de verdure et des voies de circulation appropriées pour l’ensemble des usagers : véhicules motorisés, deux-roues, vélos, piétons, poussettes, personnes à mobilité réduite sans oublier nos amis à quatre pattes.

Et si vous me permettez une petite digression dans mon propos j’aimerais vous parler de ma vision des choses en faveur des animaux. Je veux que l’on intègre à tous les étages de nos politiques municipales la question de la condition de vie animale. C’est un sujet transversal et ce serait une délégation centrale confiée à un membre de notre équipe au même titre que l’enfance, les finances, l’urbanisme, la sécurité, l’environnement, l’éducation, le sport, la culture...

Pour en revenir à la voirie, nous engagerons une réflexion globale sur la requalification et l’embellissement du boulevard urbain. Pour que les familles se l’approprient. Pour qu’il irrigue notre centre-ville et nos commerces de proximité plutôt que d’être exclusivement un chemin de traverse que beaucoup empruntent sans jamais s’arrêter à Mouans-Sartoux.

Autre sujet central. Fondateur de notre programme même. C’est celui du cadre de vie et plus précisément de l’amélioration de la qualité de vie comme je vous l’indiquais au début de mon propos.

Avec le projet de construction d’une nouvelle école et de nouvelles classes accueillantes, d’espaces de jeux pour les enfants, de lieux de rencontres intergénérationnelles et de pratique du sport en plein air.

Trop d’argent public a été dépensé à Mouans-Sartoux dans des travaux déconnectés des réalités du quotidien. A l’avenir, chaque euro investi devra participer à l’amélioration du cadre de vie des Mouansoises et des Mouansois.

Autre engagement fort de notre équipe sur les grands projets : celui d’associer les citoyens au processus de décisions au sein d’une assemblée mixte de manière à ce que ce ne soit plus seulement une poignée d’élus qui décide seule du Mouans-Sartoux de demain.

Et puis s’il y a aussi un sujet qui me tient à cœur, c’est la proximité avec les habitants. Ce lien essentiel entre élus et citoyens s’est abîmé. Il faut le reconstruire pour restaurer la confiance et le dialogue. Je prône le retour de la bienveillance. C’est pourquoi je proposerai la création d’une structure municipale chargée de l’amélioration de la qualité de vie. Avec des interlocuteurs dédiés par quartier. Dont la première des préoccupations sera de répondre aux problématiques rencontrées par les administrés dans leur vie de tous les jours.

Aucun quartier ne sera oublié. Ce n’est pas parce qu’on habite route des Aspres et chemin de la Dégoutte sous l’hôpital Clavary que l’on n’aurait pas droit à autant d’attention de la part de la municipalité qu’ailleurs. J’ai parlé de Clavary, mais j’aurai très bien pu parler de Plan Sarrain jusqu’à la Nartassière, des Groulles à la route de valbonne, de La Sénéquière, du chemin de l’ouvaire, des calades, des plaines et tant d’autres. Tous les secteurs de la commune doivent être traités équitablement. Il n’y a pas d’un côté l’hyper centre et la périphérie ensuite. Il y a les deux ensembles.

Voilà chers amis les 5 axes majeurs de notre programme pour Mouans-Sartoux. Et pour porter ce programme, il faut la force d’un collectif...

Mouans-Sartoux avec passion, c’est avant tout une équipe qui ressemble à notre ville dans toutes ses composantes. Une équipe qui rassemble des femmes et des hommes unis par la volonté de s’engager et de s’investir personnellement pour leur commune. Car c’est bien d’intérêt communal dont il est question aujourd’hui. Et pour les Municipales notre parti c’est Mouans-Sartoux

Un dernier mot pour vous dire que depuis 2015, on a imposé aux Mouansois un Maire qu’ils n’avaient pas élu. Alors ensemble, faisons dimanche de cette respiration démocratique, l’occasion d’un nouveau souffle. Une opportunité de coproduire, dans la concertation et le dialogue avec les citoyens, un projet de territoire ambitieux. Qui associe au quotidien amélioration de la qualité de vie et proximité retrouvée avec les Mouansois.

Nous avons de grands projets à réussir pour notre commune. A vous de le rappeler à tous vos amis et à tous vos proches. Je sais que vous avez déjà beaucoup donné. Mais j’ai l’intime conviction que nous pouvons donner encore plus dans cette dernière ligne droite. Soyez-en certains. Chaque personne que vous convaincrez d’ici dimanche nous rapprochera de notre objectif pour le bien commun.

Tous ensemble, nous pourrons écrire une nouvelle page de la belle histoire de Mouans-Sartoux

Imprimer